Ceci est une version archivée de PresentationChemhouse à 2019-03-26 11:38:10.
ChemHouse, un pôle de compétences en Chimiométrie !

image logo_chemhouse2.jpg (4.1kB)
logo_chemhouse

Vous voulez nous aider?

- Soutenez-nous financièrement avec le mécénat et bénéficiez de réductions d'impôt.
Toutes les informations sont dans cette plaquette (3.3MB)

Rapidement

image 2019_chemhouse_poster_2chemproject.jpg (0.1MB)

image 2019_chemhouse_poster_3chemhouse.jpg (0.1MB)

image 2019_chemhouse_poster_4ressources.jpg (44.6kB)

L'histoire
La chimiométrie, victime de son succès
  • Discipline jeune, sans reconnaissance académique définie
  • Répond à un besoin en forte croissance (chimie analytique rapide)
  • Mais repose sur un faible nombre d’experts autodidactes

Très peu de formations réellement dédiées en France
  • Master OPEX à l’Université de Bretagne Ouest, mixée à la qualité
  • Une spécialisation de ONIRIS, mixée à la sensométrie
  • Quelques modules dans des Écoles d’Agro, autour de chercheurs isolés
  • Concentration en Europe du Nord (S, N, NL, DK)
  • Arrêt de l’équipe IAQA de Agroparistech

2011, création du réseau MAFIA
  • Multivariate Analysis For Industrial Applications
  • Groupe informel de quelques chimiométriciens, pour :
  • Recréer Chemoac, fondation belge des années 80
  • Créer un journal
  • Monter un Master de chimiométrie

2012-13, essais de création d’un Master
  • Université d’Aix Marseille
  • Impossible de faire passer le projet
  • Les chimistes considèrent qu’il s’agit d’une technologie
  • Les matheux considèrent que tout est déjà fait

Le contexte
Plusieurs initiatives se croisent autour de quelques acteurs :
  • depuis 2003 HELIOSPIR : association développement SPIR, Animation, formation, notamment en chimiométrie
  • depuis 2014 le réseau INRA NIRS : animation, formation, notamment en chimiométrie à l'INRA
  • 2015 une enquête sur la chimiométrie est lancée par le département EA de l'INRA
  • depuis 2012 FACT, Toolbox Scilab, codes issus de "Saisir" D. Bertrand (retraité INRA CEPIA)
  • depuis 2015 Chemoocs : mooc de chimiométrie
  • depuis 2015 Chemflow : logiciel de chimiométrie

L'idée de ChemHouse
  • Échanges et projets internationaux
  • Recherche partenariale
  • Échanges avec les Instituts
  • Ressources, support & services

Qu'est ce que ChemHouse
Un pôle inter-instituts
  • INRA : CEPIA (SPO), EA (Eco&Sols, LBE), BAP (AGAP), …
  • IRSTEA : Ecotech (ITAP)
  • CIRAD (SELMET) UM ? Supagro ?

Échanges avec les Instituts - Ressources
  • mise à disposition des agents et des locaux
  • bourses : master, thèses, post-docs
  • tout autre soutien (bienvenu)

Services
  • tutorat des agents, en accompagnement des Moocs, en partenariat avec les FP des Instituts (déjà expérimenté en 2016 et 2017)
  • traitement de données, conseil
  • personnalisation des cours de chimiométrie en ligne Chemoocs et du logiciel Chemflow (Cf 2017)
  • animation scientifique

Recherche partenariale
  • Réponse à des appels d’offre (typ. ANR), au nom de Chemhouse
  • Prestations de recherches pour les industriels
  • Partenariat avec MIA
  • Investissement sur #digitag, notamment sur les aspects big-data

Échanges internationaux
  • Connexion avec les structures existantes (p.ex. Odin, DK)
  • Accueil d’étudiants étrangers, demandeurs d’appui
  • Participation aux programmes ERASMUS
  • Accueils de chercheurs
  • Organisation d’évènements (Séminaires, Conférences, Écoles Chercheur)
  • Montage et participation à des projets Européens

Comment fonctionne ChemHouse ?
Une convention inter-instituts (?)
  • Accueil des agents
  • Partage des coûts
  • Partage des PI, etc.

Un travail collaboratif dans un lieu unique (ITAP)
  • Chacun sera spécialisé dans les problèmes de son unité d’origine
  • Mais tout le monde sera appelé à collaborer sur les projets du pôle
  • Mise en commun des savoir-faire
  • Amortissement des surcharges individuelles par le collectif
  • La masse du collectif amènera une reconnaissance, d’abord nationale et rapidement internationale, grâce à la mise en commun des réseaux
  • Possibilité d’investir des applications et des champs de recherches complexes

Les ressources de ChemHouse
Plusieurs sources
  • Les Instituts, via les agents, les bourses, …
  • Le mécénat d’entreprises, déjà en place pour CheMoocs et ChemFlow
  • Les projets de recherche

Les effectifs
  • Au début, environ 10 personnes
    • regrouper les agents déjà impliqués :
      • INRA : JC Boulet, E Latrille, V Rossard, M Ecarnot
      • IRSTEA : N Gorretta, JM Roger
      • CIRAD : M Lesnoff
    • ajouter les recrutements
      • INRA : X Ingénieurs
      • IRSTEA : 1 CR
  • Ensuite : accueillir et embaucher en fonction des projets et des besoins

Conclusion
  • Le projet Chemhouse s’appuie sur une dynamique existante très forte entre quelques équipes de l’INRA et de l’Irstea,
  • Dont la formalisation crée une visibilité bénéfique aux deux organismes
  • Il est à même de répondre aux demandes d’appui des agents utilisateurs des nouvelles technologies analytiques
  • Et il est aussi le creuset du développement des outils de formation et de calcul
  • Et il abrite une recherche de niveau international


image 2019_chemhouse_poster_5partenaires.jpg (64.3kB)

image logo_chemhouse2.jpg (4.1kB)
logo_chemhouse

Vous voulez nous aider?

- Soutenez-nous financièrement avec le mécénat et bénéficiez de réductions d'impôt.
Toutes les informations sont dans cette plaquette (3.3MB)